mercredi 28 mai 2014

Gossipons au Gossip Café

Gossip Girl here, your one and only source … Je m'arrête là pour le clin d'oeil, j'entends déjà raisonner la voix d'intro de la série.
C'est dans ce petit café rue des Lombards dans le 4e, à la déco moderne, épurée, noire et blanche que la blogueuse Stéphanie de Soyons futiles (hello Sté:) ) et moi avons voulu gossiper autour d'un bon brunch dominical. Parce que « le dimanche, c'est brunch » pas vrai ?
On commence par des viennoiseries, comme boisson, un chocolat chaud, du thé ou du café. Ensuite, on a le choix entre trois différents brunch ; anglais tradi, nordique (saumon fumé) ou américain (un bon gros burger).
Très tentées toutes les deux par le brunch américain, nous optons par l'assiette british, qui comprend évidemment œufs brouillés et bacon, pommes de terres sautées, accompagnés de la fraîcheur d'un colleslaw et d'une salade agrémentée de morceaux de comté.
Enfin, le dessert ! Nous avons tenté le dessert maison, un sunday (oui oui, un vrai maison!) absolument DE-LI-CIEUX !



En conclusion, on a toutes les deux été ravies de ce brunch, un bon rapport qualité/prix !

Gossip Café
16 rue des Lombards
75004 – Paris

Retrouvez leur site en ligne ici.

mercredi 21 mai 2014

Un petit bubble tea?



 Crédit photo : Bubble fever
 Comme je l'ai déjà dit, je suis fan de thés. Le bubble tea, je connais ce concept depuis quelques mois. Alors forcément, depuis mon arrivée à Paris, je voulais découvrir de vrais bars à bubble tea !
Dans cette adorable petite boutique aux couleurs vives qui donnent la pêche, vous pouvez vous concocter votre bubble tea sur mesure ; choisissez d’abord si vous le voulez fruité ou lacté, ensuite choisissez parmi de nombreux parfums dont des exotiques comme goyave, litchi, mangue, coco, puis terminez par le choix des « bubble » : soit des popping qui pétillent sous la langue, soit des jelly, qui sont des petits morceaux de fruits. Saupoudrez par quelques perles de tapioca, et dégustez, chaud ou froid !



Découvrez leur site ici.
Bubble fever
5, rue de Mirbel
75005 Paris


vendredi 2 mai 2014

Visite de l'opéra Garnier

Empruntons l’entrée des abonnés… La déesse Pythie, présente pour nous rappeler la dimension tragique de l’opéra, nous éloigne de sa grotte. Attention à ne pas vous méprendre à cause des miroirs situés le long de l’escalier ! 


Montons les marches, vous entendez le bruissement du taffetas ? Les murmures ? La foule observe la montée des marches, du haut des balcons. 





A l'époque, on n'allait pas à l'Opéra que pour assister à un spectacle ; on y passait la soirée. On commençait par dîner dans le beau restaurant, où les différentes tapisseries présentent le menu; une Asiatique servant le thé et différentes femmes pour le café, le gibier, les fruits de mer et les desserts. 
  





Après le spectacle, on allait au bal, dans une salle ressemblant étrangement à la Galerie des Glaces de Versailles, en plus petit. Encore une fois prenez garde, Garnier s'amusait à perdre ses convives dans son palais ; une porte sur deux de cette salle est en fait un miroir !

  

Dernière particularité ; Garnier, qui craignait la lassitude, nous fait passer par un vestibule pour entrer "officiellement" dans sa salle de bal, cette pièce est dans la pénombre, avec un clair de lune au plafond, dans le but de nous "laver les yeux" afin que chaque pièce de son Palais que l'on découvre nous émerveille encore et encore.


Je terminerai encore une fois mon article par une vidéo, pendant la visite je pensais au film "main dans la main" qui se déroule à l'Opéra en grande majorité. Ce film drôle, léger, touchant à la bande son géniale, avec le grand Jérémie Elkaïm, qui m'avait donnée encore plus envie de visiter l'Opéra :).  


Bon week-end à vous !
Retrouvez French Caen Caen sur Instagram